Follow:
Alimentation et hygiène, Consommer autrement

Qu’est-ce qu’une AMAP ?

Dans le premier article de mon blog, je vous dévoilais que je souhaite tendre vers un mode de vie plus sain, plus simple et en accord avec l’environnement. Par conséquent, je m’intéresse petit à petit à toute éventuelle alternative à la consommation classique.

C’est ainsi que je souhaite échanger avec vous sur les Associations œuvrant pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne, autrement dit les AMAP. Les premières AMAP créées en France datent de l’année 2001, elles se développent de plus en plus ces dernières années avec un retour progressif d’une partie de la population vers les circuits courts. En effet, les AMAP font partie de ce concept qui consiste à n’avoir qu’un seul intermédiaire maximum entre le producteur et le consommateur.

Logo d'une AMAP

Le fonctionnement d’une AMAP

Les AMAP sont destinées à favoriser l’agriculture paysanne et biologique qui a du mal à subsister face à l’agro-industrie. Le principe est de créer un lien direct entre paysans et consommateurs, qui s’engagent à acheter la production de celui-ci à un prix équitable et en payant par avance. 

L’association met en relation directe le consommateur avec le producteur. Un contrat permet de fixer, d’un commun accord, les conditions de production ainsi que les conditions de livraison et de vente en déterminant un prix pour le panier de produits ainsi qu’un lieu et une heure pour la distribution. Le consommateur s’engage à payer la production de l’agriculteur en avance, ce qui permet au paysan de pouvoir avoir la garantie d’un revenu décent régulier. En contrepartie, il a accès à un panier de produits frais, locaux et sains chaque semaine.

Les AMAP s’insèrent parfaitement dans le développement durable. Pour rappel, le développement durable répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre à leurs propres besoins (d’après le rapport Bundtland datant de 1987). Le développement durable regroupe à la fois une dimension environnementale, sociale et économique. Les AMAP participent effectivement à la valorisation des ressources naturelles tout en limitant le gaspillage puisque l’intégralité de la production est mise à disposition des consommateurs peu importe le calibre du légume en question par exemple. D’autre part, les besoins humains sont satisfaits de manière équitable en procurant aux consommateurs des produits de qualité et diversifiés à un prix abordable. Enfin, les AMAP participent à l’activité économique locale en permettant aux paysans d’obtenir une certaine sécurité financière.

Pour trouver une AMAP près de chez vous facilement, je vous conseille de vous rendre sur le site national du réseau regroupant toutes les AMAP.

Les avantages des AMAP

En tant que consommateur, si vous devenez adhérent à une AMAP, vous gagnerez en qualité gustative. Vous préserverez ainsi votre santé en mangeant des produits de saison, frais et variés. Vous ne pourrez qu’améliorer votre alimentation pour qu’elle soit ainsi plus équilibrée et diversifiée. Vous pourrez même parfois découvrir de nouveaux produits que vous n’aviez pas l’habitude de consommer. Certes, les produits peu connus peuvent vous déconcerter au premier abord mais finalement ils vous permettront de découvrir de nouvelles saveurs, de développer votre créativité et de tester de nouvelles recettes.

D’autre part, vous participerez à limiter le gaspillage alimentaire mais aussi à réduire les déchets grâce à des produits qui n’ont pas d’emballages superflus voire aucun emballage.

Enfin, vous pourrez créer des liens avec les autres membres et l’agriculteur. Vous aurez la satisfaction de soutenir un agriculteur local en privilégiant les rapports directs et en augmentant sa qualité de vie grâce à une garantie financière. Vous participerez ainsi au développement de la vie rurale.

Les inconvénients des AMAP

Adhérer à une AMAP nécessite néanmoins un engagement sur plusieurs mois voire une année, il faut donc réfléchir à ce point avant de conclure l’adhésion. De plus, il faut être disponible pour pouvoir réceptionner le panier en temps voulu selon les conditions établies.

Par ailleurs, étant donné que vous ne choisissez pas le contenu de votre panier, il peut arriver que vous ayez des produits qui ne vous plaisent pas. Toutefois, des solutions sont toujours possibles comme échanger éventuellement avec un autre produit ou encore donner les produits que vous n’aimez pas à vos proches. Les paniers des AMAP vous obligeront à sortir de votre zone de confort culinaire et à prendre le temps de cuisiner. Pour des idées de recettes, je vous invite à découvrir la rubrique Cuisiner de mon blog. Vous pouvez, par exemple, faire des potatoes au four. Enfin, il faudra également apprendre à gérer la consommation de produits frais afin de ne pas gaspiller les produits de votre panier.

Un panier de légumes du jardin

Ceci n’est pas un panier d’une AMAP car je ne suis pas adhérente à ce jour. Toutefois, je souhaite illustrer mon article par de bons légumes – ici ce sont des légumes du jardin qui m’ont été donnés.

A ce jour, je ne suis pas membre d’une AMAP. Je souhaitais néanmoins partager avec vous les informations que j’ai recueilli sur ce concept. Si à l’avenir, j’adhère à une AMAP, je vous ferai un retour d’expérience. Je suis curieuse de connaître votre expérience à ce sujet.

Connaissez-vous le concept des AMAP ? Etes-vous adhérent ?

Share on
Previous Post Next Post

8 Comments

  • Reply Pep Souriez rose

    Coucou Emmanuelle, et bien pour moi c’est une découverte donc article très intéressant.
    Cela me servira peut-être pour plus tard. 🙂

    23 septembre 2018 at 18 h 19 min
    • Reply Emmanuelle CM

      Je suis ravie de lire que mon article t’ait permis de découvrir les AMAP. En effet, tu auras ainsi les informations nécessaires si cette alternative se présente à l’avenir pour toi. A bientôt !

      23 septembre 2018 at 18 h 50 min
  • Reply La Minute d'Emy - Emilie

    Je trouve que c’est une très bonne idée, j’aime moi aussi acheter local. Bonne soirée à toi et merci pour cet article très intéressant !

    23 septembre 2018 at 21 h 56 min
    • Reply Emmanuelle CM

      Avec plaisir ! Je suis contente que mon article t’ait paru intéressant. Je te remercie d’avoir pris le temps de partager ton avis ici. Bonne journée Emilie !

      26 septembre 2018 at 12 h 15 min
  • Reply Marie E.

    J’ai été adhérente d’une AMAP pendant 3 ans et « organisatrice » pendant 1 an. Dans mon école d’ingénieur, nous sommes en lien avec un producteur de légumes biologiques depuis quelques années. Etant engagée, lorsqu’il a fallu reprendre la responsabilité de l’organisation, je n’ai pas hésité une seconde, c’était comme une évidence. Et c’était une très belle expérience !
    A bientôt,

    24 septembre 2018 at 20 h 45 min
    • Reply Emmanuelle CM

      C’est une très bonne initiative de la part de cette école !
      L’expérience a dû être enrichissante. Je te remercie pour ton retour.
      A bientôt !

      30 septembre 2018 at 10 h 30 min
  • Reply Lili LaRochelle à Bordeaux

    Hello ! Le principe de l’amap me plait mais je n’aime pas trop m’engager et j’ai un peu peur de me retrouver avec des choses que je n’aime pas du tout selon les saisons…
    Pour l’instant je me limite à acheter mes fruits et légumes sur le marché à des producteurs locaux.
    A bientôt,
    Lili

    25 septembre 2018 at 12 h 41 min
    • Reply Emmanuelle CM

      Comme indiqué dans mon article, les AMAP ont malgré tout quelques contraintes qu’il ne faut pas négliger. Le tout est que chacun puisse trouver un fonctionnement qui lui convienne. Je pense qu’acheter tes fruits et légumes à des producteurs locaux par le biais des marchés est une bonne alternative pour avoir la qualité sans devoir t’engager sur du long terme. A bientôt !

      30 septembre 2018 at 10 h 50 min

    Leave a Reply